Céleste Boursier-Mougenot et ses oiseaux guitaristes

[Mise à jour du vendredi 1er mai 2015 : avec Emma Lavigne, conservatrice au Musée national d’art moderne – Centre Pompidou (Metz), le plasticien et musicien Céleste Boursier-Mougenot représentera la France lors de la cinquante-sixième biennale de Venise (du 9 mai au 22 novembre 2015) avec un projet intitulé Rêvolution.]

Ce musicien niçois travaillant à Sète organise d’étonnantes installations avec des oiseaux voletant autour de guitares électriques qui leur servent également de mangeoires et de perchoirs. L’art contemporain comme on l’aime : merveilleux, poétique et pas bavard !

À la source de ce billet…

Un livre sur l’artiste.

PS aux musiciens : dans la vidéo, les guitares sont accordées en open tuning. En clair, jouées à vide, les cordes produisent un accord parfait (enrichi ?) afin de rendre l’ensemble plus « harmonieux ».

Share
This entry posted in Arts, Musiques. Bookmark the permalink. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *