Y comme Yeux (les yeux dans les)

ABÉCÉDAIRE AMOUREUX DU JAZZ

Pat Metheny Festival Jazz à Vienne, 1990 Photo : Pascal Kober

Pat Metheny
Festival Jazz à Vienne, 1990
Photo : Pascal Kober

Y comme… Œil ! «  Se le frotter au papier de verre » dit le grand Guy Le Querrec. Aïe ! Ça fait mal. Mais c’est la condition sine qua non pour croquer le portrait autrement. Nombre de musiciens de jazz ont accepté de plonger leur regard dans les noires profondeurs de mon objectif, le temps d’un 1/125 de seconde. Avec son ami Prévert, Robert Doisneau en aurait fait un poème. Je n’ai pas ce talent. À tous les musiciens de jazz qui ont accepté de jouer le jeu, le saltimbanque de l’image veut simplement dire : mercis ! Mille.

Retrouvez cette image dans mon ABÉCÉDAIRE AMOUREUX DU JAZZ, un livre de 180 pages, publié aux éditions Snoeck, préfacé par Marcus Miller et qui rassemble plus de 200 portraits de musiciens saisis sur scène comme en coulisses, aux quatre coins du monde pour la revue Jazz Hot.

Pour ceux qui aiment le jazz, comme pour ce qui pensent… ne pas l’aimer (!), un concentré de petits bonheurs enchanteurs à mettre sous le sapin. Commandez-le  :

Chez votre libraire préféré

Chez Amazon

Share
This entry posted in ABC amoureux du jazz. Bookmark the permalink. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *