Notenstock : Live in Vienne

Plus que jamais tropical et paradoxalement toujours aussi frais. Notenstock nous avait séduit avec ses compositions. Le groupe persiste et signe en compagnie d’un invité de marque : Abraham Laboriel lui-même, œuvrant à la basse acoustique, un instrument (trop) rare, et à la basse électrique. À Vienne, le quartet avait enflammé son public. Pendant les trois séances d’enregistrement, mais aussi lors de quelques mémorables after hours à bord d’une péniche amarrée sur les quais du Rhône. Vraisemblablement, le bassiste d’origine mexicaine n’était pas venu pour faire de la figuration. Abraham Laboriel aime la musique des deux guitaristes et cela s’entend. On le comprend. Il y a là des parfums d’Amérique latine et une irrésistible envie de danser, de faire la fête et de chanter. Les mélodies sont d’ailleurs le point fort de Notenstock. Si joliment ciselées, sans pourtant jamais tomber dans la vulgarité, qu’on se prend à les fredonner spontanément. Mais le disque traduit mal la magie du direct. Lui manque la chaleur moite, les boissons glacées et cette impression de corps à corps avec les musiciens. Lui reste l’énergie. Formidable. Brute. Moins léché que le précédent opus, même s’il faut souligner la qualité du mixage et du son, ce Live In Vienne représente le témoignage d’instants précieux tissés de sourires de connivence et de grands éclats de rire.

Pascal Kober

Musiciens : Michel Jules (g), Abraham Laboriel (b), Luiz Carlo de Paula (perc) et Stéphane Sarlin (g).
Thèmes : Bleu ciel, Samba païxao, Tatiana, Sao Paulo blues, Again and soon, Hello L.A., Para Luiz, Tropiques.
Enregistré : en juillet 1993 à Vienne.
Durée : 68’31  ».
Référence : Lazer Production 590 952.

Chronique publiée dans la revue Jazz Hot.

Share
This entry posted in Disques. Bookmark the permalink. 

3 réponses à Notenstock : Live in Vienne

  1. bertranne dit :

    Bonsoir,
    Merci pour le Live in Vienne. C’est un pur moment de bonheur que je ne me lasse pas d’écouter en boucle régulièrement. Est-il possible de commander d’autres albums car je n’en trouve nulle part. Par avance merci beaucoup. Faites vous des concerts prochainement ? Bonne soirée.

    • Pascal Kober dit :

      À ma connaissance, les disques de Notenstock ne sont plus disponibles, sauf peut-être sur le marché de l’occasion. Michel Jules est hélas décédé il y a déjà quelques années et le duo n’existe donc plus…

  2. bertanne dit :

    Bonsoir pascal merci pour les infos même si c’est triste d’apprendre la perte de ce guitariste et la fin de ce groupe dommage…

Répondre à Pascal Kober Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *